1 – LES LOCAUX

mercredi 6 mars 2019
par  Sylvain
popularité : 2%

1 – LES LOCAUX

OUVERTURES, AÉRATION ET VENTILATION DES LOCAUX
Les locaux doivent pouvoir être facilement ventilés et aérés afin de travailler dans des
conditions respectant la qualité du miel.
Les conditions de température et d’hygrométrie doivent être compatibles avec le respect de la qualité du miel et des produits de la ruche et éventuellement maîtrisées par des moyens appropriés (isolation, ventilation des locaux, déshumidificateur, …).
Les ouvertures vers l’extérieur doivent être munies d’écrans de protection et ainsi
permettre d’éviter l’instruction des abeilles et des autres insectes pendant le travail
du miel. Ces ouvertures doivent pouvoir se nettoyer facilement. Les fenêtres peuvent jouer ce rôle si elles restent fermées pendant le travail du miel.
Lors de la récolte du miel sur le rucher, il est inévitable de prélever quelques abeilles avec les hausses, même si les techniques de récolte employées limitent cette présence. Un système permettant de réduire le nombre d’abeilles à l’intérieur de la miellerie et des locaux de stockage doit donc être mis en place.
La contamination apportée par les abeilles dans la miellerie sera réduite ou même éliminée, par exemple par un système de chasse abeilles ou en les aspirant pour les rejeter à l’extérieur. Il faut aussi évacuer les abeilles mortes dans la miellerie pour éviter qu’elles ne s’y décomposent, permettant ainsi le développement de bactéries.

LOCAUX SANITAIRES
Si l’apiculteur a un salarié (ou plus), les locaux attenants à la miellerie doivent comporter des locaux sanitaires (WC et vestiaires). L’ensemble WC et vestiaire ne doit pas communiquer directement avec les locaux servant à préparer les denrées alimentaires (la miellerie).
Si l’apiculteur et sa famille sont les seuls à travailler dans le local de travail du miel, les sanitaires de la maison d’habitation de l’apiculteur peuvent faire office de local sanitaire.
Les WC doivent être équipés d’un lave-mains à commande non manuelle, de produits nécessaires au nettoyage et à la désinfection des mains et d’essuie mains à usage unique (par exemple : papier jetable).
Les vêtements de travail (tabliers, … ) doivent pouvoir être rangés dans la miellerie ou des locaux attenants.

EAU POTABLE
Dans la miellerie ou à proximité de la miellerie, doit être prévu un point d’eau potable à commande non manuelle, alimenté en eau courante froide et chaude, ainsi que l’équipement nécessaire à un nettoyage des mains correct. Ce point d’eau peut être utilisé comme lave-mains ou servir pour nettoyer le petit matériel.
Les locaux doivent être raccordés au réseau public, ou à défaut une autorisation doit être délivrée par la l’ARS (Agence régionale de santé ) reconnaissant la potabilité du captage privé.
Les robinets sont fréquemment souillés car le miel et la cire sont des produits collants. Un point d’eau à commande non manuelle a donc un aspect pratique intéressant dans une miellerie. Les appareils de séchage à air chaud ne sont pas recommandés car le séchage des mains n’est pas total. Il est plutôt conseillé d’utiliser du papier absorbant à usage unique.


Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031