Comment ouvrir et inspecter une ruche ?

dimanche 8 mars 2020
par  Sylvain
popularité : 7%

En apiculture, il est essentiel d’inspecter régulièrement toutes les ruches et en particulier le couvain afin de surveiller la santé des abeilles. La méthode pour ouvrir une ruche ne varie pas beaucoup d’une visite à l’autre : on applique toujours la même procédure et on recherche toujours les mêmes choses. Après quelques visites, le contact avec les abeilles devient une seconde nature et vous pourrez vous concentrer sur votre colonie.

Comment se préparer pour l’inspection des ruches ?
À quelle fréquence inspecter les ruches ?
Il est important d’adopter le bon rythme pour visiter les ruches. Lorsqu’on débute, nous conseillons d’inspecter les ruches tous les dix à quinze jours au printemps et en été. En effet, ouvrir la ruche plus d’une fois par semaine est trop intrusif car chaque inspection perturbe l’organisation et l’activité des abeilles.
JPEG - 9.6 ko
Quelles sont les meilleures conditions pour inspecter les ruches ?
Avant de partir sur le rucher, il faut vérifier que les condtions sont propisces à la visite des ruches. Les abeilles sont plus calmes lorsque le temps est clair, chaud et sec. Il faut aussi s’assurer qu’aucune personne ou animal se trouve à proximité des ruches.
Comment s’équiper et quel matériel prendre ?
Lorsque toutes les conditions sont réunies, on enfile des vêtements de protection pour éviter les piqûres : une vareuse avec voile et gants au minimum, une combinaison complète avec des gants pour une protection maximum. On s’équipe avec les outils d’intervention (lève-cadre, brosse à abeille, pince, nourrisseurs, etc.) et on se munit d’un enfumoir. Celui-ci doit être correctement allumé et produire une fumée blanche et froide. Pensez à actionner de temps en temps le soufflet pour le maintenir allumé.
L’enfumage de la ruche
Comment enfumer la ruche ?
Il est indispensable de préparer les abeilles avant de manipuler la ruche. Il faut d’abord projeter quelques bouffées de fumée à l’entrée de la ruche pour avertir les gardiennes puis, après avoir retiré le toit, disperser de la fumée dans l’habitacle via le trou du couvre-cadres. Attendez une à deux minutes que la fumée fasse effet. Il suffit de tendre l’oreille et, lorsque vous percevez une différence de bruit, c’est que les abeilles sont prêtes.
Pourquoi enfumer la ruche ?
La fumée bloque la communication entre les abeilles (par phéromones) et donc la transmission de leur stress. Son rôle est aussi de faire croire aux abeilles qu’un incendie s’est déclaré dans la ruche. Les abeilles ont alors le réflexe de se gorger de miel et se prépare à partir. Pendant qu’elles s’organisent, l’apiculteur peut intervenir car les risques de se faire piquer son moindre. À noter que pendant l’intervention sur la ruche, si vous observez leurs petites têtes s’aligner sur le dessus des cadres, c’est le signal qu’il faut ajouter de la fumée.


Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123