TRAVAIL DU MIEL EN MIELLERIE

OU COMMENT AMELIORER LA QUALITE ET LA PRESENTATION DE SON MIEL
vendredi 18 juillet 2014
par  Jean-Pierre
popularité : 31%

A la récolte :

Les cadres sont operculés à 75 /80%. Le miel non-operculé ne doit pas être coulant.
La miellerie
L’idéale est de posséder un local dédié à l’extraction du miel . Le sol est carrelé les murs faciles à nettoyer .

JPEG - 165.6 ko

Le nettoyeur à haute pression est un allier intéressant entre deux récoltes et en fin de saison pour le grand nettoyage final. Un évier avec eau chaude et froide est indispensable.
Prévoir aussi plusieurs prises de courant pour assurer le fonctionnement de l’ensemble des appareils électriques. Les portes et fenêtres sont hermétiques au passage des abeilles .

Utilisation d’un déshumidificateur : Si vous jugez votre miel trop humide à la récolte vous pouvez réduire l’humidité dans la miellerie à l’aide d’un déshumidificateur. D’abord monter la température du local à 25°, placer les hausses en pile et en quinconce pour que l’air pénètre plus facilement dans chaque hausse. Actionner le déshumidificateur 36 à 48 heures .Un petit ventilateur peut aider à brasser l’air autour de la pile de hausses .D’une façon générale le déshumidificateur est très utile en miellerie , surtout en Normandie . Il doit permettre de travailler à une hygrométrie relative (Hr) de 50%. Attention, au-delà de cette hygrométrie, le miel qui est hygroscopique se charge en eau avec tous les risques que cela comporte.

Utilisation d’un système de chauffage Un simple convecteur fait l’affaire pour un local de 10 à 15 M2 . On vise 25 °, à cette température le miel , plus fluide est plus facile à extraire. Dans le maturateur les impuretés remontent plus facilement . Accumulées en surface en quelques heures elles sont faciles à éliminer .

Filtrage et ensemencement du miel d’été. Filtrer dès l’extraction : faire passer le miel au travers de 2 filtres différents, diamètre de 0,5 mn puis 0,2 mn. Ensuite laisser décanter 24h dans le maturateur et écumer la partie supérieure comprenant bulles d’air et impuretés.

Afin d’obtenir un miel crémeux ajouter à votre maturateur de miel 5 à 10% de « semence ». C’est-à-dire, un miel à cristallisation fine comme le miel de printemps.5% suffisent pour un miel à 17% d’humidité , augmenter la proportion pour un miel plus humide . La semence doit être molle, donc ni liquide ni cristallisée. La mélanger au miel, de préférence à l’aide d’un mélangeur électrique,

JPEG - 190.5 ko

, à défaut à l’aide d’un mélangeur à peinture actionné par une puissante perceuse. Ce mélange miel /semence doit être homogène. Il faut une trentaine de minutes avec un mélangeur électrique. Ensuite afin que la cristallisation démarre, laisser la température de la miellerie descendre à 15°. “Oublier “ le miel pendant 24 heures puis actionner le mélangeur 20 à 30 mn par tranche de 6 / 8 heures et ceci pendant 3 ou 4 jours. Enfin la mise en pot peut avoir lieu. Si votre ensemencement est réussi, votre miel restera moelleux mais non coulant, facilement tartinable et libérant plus d’aromes qu’un miel cristallisé.

Miel stocké en seaux de 20Kg.
Ce miel récolté plusieurs mois auparavant est souvent cristallisé dans les seaux. Placer ceux-ci dans une étuve à 30° pendant environ 36 heures, ensuite, frapper les parois du seau avec la paume de la main pour finir d’assouplir le miel, enfin positionner le seau à l’envers au-dessus du maturateur, le seau étant maintenu à l’aide d’un croisillon ou de 2 tiges métalliques.Il faudra aider manuellement le miel à tomber dans le maturateur. Ensuite on commence par un long brassage pour finir d’assouplir le produit avant la mise en pot. Sil s’agit de miel d’été l’ensemencement est possible à ce stade comme indiqué ci dessus.

JPEG - 166.4 ko
Cas particulier du miel de printemps . Souvent très riches en glucose le miel de printemps cristallise rapidement, parfois avant récolte . Périodes froides, ruches faibles accentuent ce problème. Le miel cristallisé est difficile à extraire en totalité.
Seules les abeilles pourront finir le travail. Pour cela, tremper les cadres contenant du miel cristallisé dans un bac d’eau propre pendant quelques minutes puis mettre ces cadres dans une hausse positionnée au dessus du plateau couvre- cadre , trou de nourrissement ouvert. Sur une forte colonie, la hausse sera nettoyée en 24 heures.

* Rendre le miel de printemps crémeux. Une fois l’extraction faite. Dans le maturateur le miel a un aspect liquide , il est plutôt foncé .Après épuration, le mélangeur électrique est actionné 15 à 20 mn pour homogénéiser le produit.
24 à 48 heures plus tard l’aspect du miel évolue. Il s’épaissi et devient plus claire c’est le moment de mettre le mélangeur en marche 20 à 30 mn par tranche de 6 à 8 heures pendant 2 à 4 jours. Attention : compte tenu de sa capacité à cristalliser en quelques heures le miel de printemps doit faire l’objet de toute notre vigilance. A chacun de trouver les bons “réglages“
Bien “ travaillé “ en miellerie le miel de printemps est très apprécié des consommateurs.

Stockage des pots :
La température idéale du stockage du miel se situe autour de 15°. L’endroit doit être sain, sans excès d’humidité, bien ventilé, à l’abri de la lumière et indemne de toutes odeurs.

JP Criaud

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois